Expositions prévues

Entailles et détails

Matthias Mansen : Potsdamer Strasse
26 janvier –31 mars 2019

 

En début d'année 2019, la Kunsthalle Karlsruhe présentera à l’Orangerie des œuvres de Matthias Mansen, l’un des principaux graveurs contemporains au niveau mondial.

 

Né à Ravensburg, Mansen a étudié à l’Académie des Beaux-arts de Karlsruhe de 1978 à 1984 et vit à Berlin depuis plusieurs décennies. Pour ses gravures, il utilise principalement des débris trouvés dans la ville qu’il considère comme du « bois flottant urbain ».

 

Comme son titre l’indique, l’exposition Entailles et détails. Matthias Mansen – Potsdamer Strasse est consacrée à l’une des principales artères de Berlin : la Potsdamer Strasse, véritable concentré d’histoire allemande. Cette route menant aux palais royaux de Potsdam fut un axe très fréquenté du temps du kaiser. C’est aussi là que se trouvaient le Sportpalast et le Volksgerichtshof, deux lieux tristement célèbres à l’époque nazie. Et du temps du Mur, la Potsdamer Strasse fut une des avenues les plus délabrées de l’ancienne capitale.

Matthias Mansen: Potsdamer Strasse C, 2012

Lumière et toile

9 mars – 2 juin 2019

 

L’invention de la photographie, en 1839, a fasciné les contemporains et bouleversé la manière de produire des images. Jamais auparavant il n’avait été possible de rendre la réalité d’une manière aussi rapide et précise.

 

Avec pour conséquence une redéfinition de la capacité des images à être un miroir de la réalité. L’exposition retrace l’histoire des relations entre peintres et photographes sur deux générations au XIXe siècle, histoire dominée par la fierté, les craintes existentielles et le plaisir d’expérimenter des artistes. Exposition réalisée en collaboration avec le Germanisches Nationalmuseum de Nuremberg.

 

 

Fotografie und Malerei im 19. Jahrhundert
9. März bis 2. Juni 2019

 

 

Die sogenannte Geburtsstunde der Fotografie 1839 hat die Bildwelt fasziniert und erschüttert zugleich. Nie zuvor war es möglich gewesen, so schnell und präzise die Realität abzubilden wie mit dem neuen Verfahren. Das Verständnis von Wirklichkeit und Wahrheit im Bild wurde in der Folge neu verhandelt. Die Ausstellung erzählt über zwei Generationen die wechselvolle Geschichte von Malerei und Fotografie im 19. Jahrhundert, die geprägt ist von Existenzängsten, Experimentierfreude und Künstlerstolz. Diese Ausstellung findet in Kooperation mit dem Germanischen Nationalmuseum Nürnberg statt.

 

Heinrich Kühn: Holländische Wäscherin, vers 1900
Museum für Kunst und Gewerbe Hamburg
Heinrich Kühn: Holländische Wäscherin, um 1900
Museum für Kunst und Gewerbe Hamburg

Hans Baldung Grien

Grande exposition du land de Bade-Wurtemberg

30 novembre 2019 – 8 mars 2020

 

Hans Baldung dit » Grien « (1484/85 – 1545) compte parmi les grands artistes du XVIe siècle et nous a laissé un œuvre particulièrement diversifié: ses tableaux se distinguent par leur riche palette et manifestent son talent lorqu'il s'agit d'interpréter des theèmes traditionnels de manière originale ou d'aborder de nouveaux sujets ; ses dessins témoignent à la fois d'une imagination débordante et de sa capacité à observer la nature pour en rendre les moindres détails, ses estampes, enfin, brillent par leur puissance créative et leur grande maîtrise des formes. Baldung a su créer avec le même talent des retables imposants et des images pieuses de caractère intimiste, dse représentations de sorcières d'une expressivité osée et des portraits subliment psychologiques, des nus de grand format et des allégories de la Vie et de la Mort aussi sensuelles que macabres, ainsi que des tableaux abordant des thèmes mythologiques ou de l'Histoire antique. Artiste sensible et raisonné, il a su d'une part teinter d'humour son approche sérieuse et profonde de làrt, d'autre part affirmer un style personnel en se basant sur une étude attentive des grands maîtres qui l'avaient précédé - un style distinctif en dépit de sa grande variété de formes. Toutes ces caractéristiques justifient pleinement la place particulière de Baldung dans l'art allemand de la Renaissance.

 

La Kunsthalle de Karlsruhe entend réaliser à l'hiver 2019/2020 une grande exposition consacrée à Hans Baldung et à son œuvre fascinant mais encore trop méconnu. Cette exposition s'inscrira dans la lignée de la seule et unique rétrospective Baldung jamais organisée par le musée – soixante ans plus tôt. La nouvelle exposition tiendra compte des découvertes en matière d'atttribution des œuvres réalisées depuis lors, ainsi que des comparaisons et interprétations rendues possibles précisément grâce à la rétrospective de 1959, l'objectif étant de redécouvrir l'artiste en proposant de jeter un regard nouveau sur son œuvre.

 
© 2018 Staatliche Kunsthalle Karlsruhe