30. Nov. 2019 –
08. Mar. 2020

Exposition

Hans Baldung Grien

Sacré | Profane


Grande exposition du land de Bade-Wurtemberg


In 2 Monaten
Résumé

Hans Baldung, dit « Baldung Grien » (1484/85–1545) est un des artistes les plus originaux du XVIe siècle.

Son positionnement dans une époque particulièrement troublée (Réforme, Iconoclasme protestant, guerre des Paysans) a été à l’origine d’œuvres souvent excentriques, ces tableaux expressifs, dessins virtuoses et gravures puissantes n’ayant rien perdu de leur attrait jusqu’à nos jours. Refusant de tomber dans la routine, Hans Baldung fut toujours en quête de solutions nouvelles et fascinantes et articula sa production selon deux axes : l’art sacré, représenté par de grands retables, des vitraux lumineux et des images pieuses intimistes, et l’art profane, représenté quant à lui par des portraits expressifs, des sujets inspirés de l’Antiquité ou de son époque, des tableaux énigmatiques visant à faire réfléchir ses commanditaires humanistes et de nombreux nus suggestifs représentant notamment la Chute originelle ou encore des sorcières figurées de manière crue.

Mehr lesen
Weniger lesen
Abbildung des Werks "Maria mit Kind und Papageien" des Künstlers Hans Baldung Grien, das vom 30. November 2019 bis zum 8. März 2020 in der Ausstellung "Hans Baldung Grien - heilig | unheilig" in der Staatlichen Kunsthalle Karlsruhe zu sehen sein wird.

Né probablement à Schwäbisch Gmünd, en Souabe, Hans Baldung passa une grande partie de sa vie à Strasbourg. Il séjourna également à Nuremberg, où il travailla dans l’atelier d’Albrecht Dürer, et à Fribourg, où il créa le retable du maître autel de la cathédrale Notre-Dame. La grande exposition du land de Bade-Wurtemberg présentée à la Kunsthalle de Karlsruhe entend refléter toute la diversité de sa production.

Abbildung des Werks "Der Tod und die Frau" des Künstlers Hans Baldung Grien, das vom 30. November 2019 bis zum 8. März 2020 in der Ausstellung "Hans Baldung Grien - heilig | unheilig" in der Staatlichen Kunsthalle Karlsruhe zu sehen sein wird.

Soixante ans après la rétrospective Baldung de 1959, également présentée à la Kunsthalle, la nouvelle exposition permet de redécouvrir cet artiste d’exception. Elle est structurée de manière chronologique et selon divers thèmes de manière à mettre en évidence l’évolution du style de Baldung qui, parti de l’art gothique finissant, subit l’influence de la Renaissance et déboucha sur une production très personnelle affiliée au Maniérisme. De plus, la mise en relation de certaines créations du maître avec une sélection d’œuvres dues à des contemporains tels qu’Albrecht Dürer et Lucas Cranach souligne à quel point cet artiste reste d’actualité.

Quelque deux cents chefs-d’œuvre prêtés par des musées de Paris, Londres, Vienne, Prague, Bâle, Madrid, Florence, New York, Copenhague et Varsovie viennent compléter les œuvres de Baldung faisant partie de la collection de Karlsruhe. Parallèlement, une exposition ludique destinée aux enfants et ados est proposée dans les locaux de la Junge Kunsthalle. Citons pour terminer que des manifestations en rapport avec Baldung sont également organisées à Fribourg (Augustinermuseum et chœur de la cathédrale) et au musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg.

Soixante ans après la rétrospective Baldung de 1959, également présentée à la Kunsthalle, la nouvelle exposition permet de redécouvrir cet artiste d’exception.

Fotografie der Hans-Baldung-Grien-Schau in der Staatlichen Kunsthalle Karlsruhe, aufgenommen am 28. September1959
Exposition de Hans Baldung Grien-Schau à la Staatlichen Kunsthalle Karlsruhe, 28 septembre 1959 Ⓒ Stadtarchiv Karlsruhe